FIFA 20 « Volta Football » : les points positifs et négatifs du nouveau mode de jeu


New in #FUT 20 ⬇️ . . ⚽ Season Objectives ⚽ FUT Friendlies ⚽ New Customization options ⚽ New Squad Management . ⚽ Squad Battles Enhancements . . details in bio

Une publication partagée par FIFA 20 (@fifa20_official_) le

Depuis quelques temps, les gamers ont largement critiqué le manque de nouveauté introduit par chaque opus de FIFA. A tel point que de nombreux fans se sont tournés vers son concurrent principal : PES. Mais cette année, FIFA 20 ne s’est pas uniquement contenté de mettre à jour son mode Ultimate Team, de rajouter des ligues, ou de corriger les équipes, maillots ou visages des joueurs. Electronic Arts (EA) a décidé d’apporter une réelle valeur ajoutée à son jeu vidéo en introduisant une toute nouvelle façon de jouer supplémentaire. Le mode The Journey, introduit en 2017 qui suivait l’histoire d’Alex Hunter, a pris fin pour céder sa place à une immersion dans le monde passionnant du street football (foot de rue). Dans FIFA 20, il est donc désormais possible de quitter les pelouses des stades pour faire des escapades dans des terrains de « five » (ou urban), de foot de rue, ou pour fouler les parquets des gymnases de futsal. C’était l’une des nouveautés les plus attendues. Ce mode Volta rappelle aux fans la série FIFA Street introduite il y a quelques années, mais abandonnée petit à petit par l’éditeur américain. Cette fois, le côté street est introduit directement dans FIFA, mais de manière très poussée et recherchée, faisant de lui un mode élaboré et perfectionné à tel point que Volta à lui tout seul, pourrait être un jeu à part entière.

Dominer le monde du football de rue avec le mode histoire

Dès son démarrage, FIFA 20 nous lance directement dans le bain. Une démo met en scène le célèbre attaquant du Real Madrid, Vinicius Junior, qui débute un match de Ligue des Champions avant de se retrouver à jouer dans la rue, lors d’un 3 contre 3 où le gamer se retrouve dans la peau du Brésilien. Mais la réelle star de Volta, c’est celle que vous créez vous-même dans le nouveau mode histoire. Le jeu permet de choisir entre un joueur ou une joueuse, avant de customiser l’apparence de cet avatar pour le ou la rendre à votre image, et de lui modifier ses habits afin d’avoir un résultat plus vrai que nature. La campagne qui débute est alors comme un film où votre joueur en est le personnage principal. Votre avatar commence par se rendre dans un vieil entrepôt pour participer à une détection pour le club de foot de rue de la légende du street, Jayzinho, où chaque membre a une personnalité à part entière. Les scènes suivantes, au fil de votre évolution, se déroulent dans des grandes villes partout dans le monde comme New York, Amsterdam, Londres, Paris, Tokyo, et peuvent voir des stars du ballon rond, comme Vinicius Junior, faire de courtes apparitions.

L’un des points les plus intéressants dans ce mode vient du fait qu’au fil de l’histoire, lorsque votre club remporte un tournoi, vous pourrez recruter dans vos rangs les meilleurs joueurs des équipes adversaires (dont vous pouvez même customiser l’apparence). L’objectif final est bien sûr de remporter le Championnat du monde avec votre « dream team » créée en cours de route.

Un autre point passionnant est de voir votre joueur évoluer techniquement et devenir de plus en plus performant. Il existe un mode spécial qui permet de perfectionner certains aspects du jeu (avec les « entraînements techniques », qui peuvent être centrés autour des passes, des tirs, des dribbles ou des centres). Afin de rendre le tout le plus réaliste possible, votre avatar débute tout d’abord à un niveau plutôt faible (65/100), et peut gagner petit à petit en compétences techniques en remportant des challenges ou des tournois. Chaque victoire rapporte aussi des points Volta pouvant être échangés contre des accessoires, chaussures ou habits dans la « boutique Volta », à utiliser sur son avatar ou pour personnaliser les autres membres de l’équipe.

Deux autres modes sont disponibles pour jouer avec son avatar, en parallèle à l’histoire débutée. Le mode Ligue Volta vous permet de tester votre équipe dans un championnat face à d’autres personnes partout dans le monde où l’objectif est de monter en divisions, alors que le mode Tournée Volta est une série de tournois (contre l’IA) qui se disputent dans différentes villes à débloquer, où chaque localisation propose un type de rencontre (3 contre 3, 5 contre 5, futsal, etc.).

Seul petit bémol, le mode Volta n’offre pas la possibilité de jouer en ligne contre les personnes de notre choix. C’est-à-dire qu’il n’y a aucun moyen d’humilier ses amis avec ses gestes techniques ou d’impressionner les gens qu’on a rencontrés sur des sites de rencontres en ligne, comme il est possible de le faire avec un match classique.

Disputer une rencontre de Futsal

FIFA 20 offre également la possibilité de disputer des rencontres amicales de Volta Football (dans le mode Coup d’envoi). Le joueur peut choisir de démarrer un match à 3 contre 3, 4 contre 4 ou 5 contre 5, avec ou sans gardien à chaque fois. Mais l’une des grandes nouveautés par rapport à FIFA Street ou les FIFA classiques, et celle qui envoie la série dans une toute nouvelle dimension, c’est le mode futsal. EA a pris la peine de le distinguer d’un match à 4 et 1 gardien et d’en faire un style de rencontre à part entière.

Une rencontre de futsal peut se jouer avec n’importe quel club, sélection nationale, et même les sélections féminines. Il va dans la lignée de la montée en popularité du futsal, et le jeu respecte même certains aspects et règles spécifiques de ce sport. En effet, les connaisseurs apprécieront le fait que ce mode ne permette pas de jouer avec des murs autour du terrain (ce qui est propre au foot de rue ou à l’urban, mais pas au futsal). L’autre détail auquel FIFA a tenu à faire attention sont les dispositifs de jeu : si le « Y » (ou le 1-1-2) est la formation choisie par défaut, les plus classiques 1-2-1 (ou le « losange ») et le « carré » (ou le 2-2, nommé 2-0-2) peuvent aussi être sélectionnés. Seul oubli, le 4-0, un dispositif grandement utilisé par de nombreuses équipes professionnelles de futsal, n’est pas inclu dans le jeu.

Autre particularité du futsal, les tirs de la pointe du pied peuvent même survenir de temps en temps. Ce geste est indispensable aux joueurs de futsal, mais est détesté par les footballeurs classiques, et il fait partie du mode Volta de FIFA 20. Pareil, les déplacements constants des joueurs et leur repli défensif font aussi grandement penser à une réelle rencontre de futsal. Mais là où FIFA a échoué pour se rapprocher de la réalité est dans le fait que les passes en retrait au gardien de but sont tout le temps autorisées, ce qui est pourtant interdit en futsal. L’autre point négatif est qu’aucun changement n’est permis lors d’une rencontre, alors qu’ils sont habituellement illimités, mais aussi que les mi-temps ne durent que 3 minutes chacune, contrairement aux 20 minutes habituelles. Le futsal est donc une nouveauté importante dans FIFA 20, mais qui reste incomplète et à améliorer pour que les fans de ce sport puissent s’y retrouver pleinement.

Choisir ses propres règles

Côté gameplay, ce que Volta apporte est une accessibilité et plus de liberté au niveau du contrôle. Même pour les joueurs qui ne savent pas se servir de dribbles durant les rencontres, le nouveau mode facilite le tout, plaçant parfois des gestes techniques automatiquement. C’est ce qui apporte cet aspect spectaculaire qu’il manque aux matches classiques.

Côté amusement, c’est surtout le fait de pouvoir choisir ses propres règles qui donne un nouveau souffle au jeu. En débutant le coup d’envoi d’une rencontre Volta (ou même classique), le joueur peut choisir selon quelles règles il souhaite disputer le match. Il peut opter pour le très original match en mode Survie : à 5 contre 5, à chaque fois qu’une équipe marque un but, un joueur de cette équipe est exclu de façon aléatoire (à l’exception du gardien). Au final, un match peut se terminer à 2 contre 2, avec un joueur de champ et un gardien, ce qui apporte un rythme inédit à des rencontres folles. Le joueur peut aussi opter pour un mode où il décide de l’objectif à atteindre pour remporter la rencontre. C’est-à-dire qu’il est possible de choisir le nombre de buts à marquer pour gagner le match (1 but pour un style but en or, ou jusqu’à 5 buts pour laisser le suspens durer encore plus longtemps). Enfin, le dernier style de jeu qui va joyeusement raviver les souvenirs des fans des anciennes versions, est celui qui permet d’effectuer des fautes en toute impunité, aussi facilement qu’en faisant des passes : le mode Sans règles.

Au final, la sortie de FIFA 20 en septembre 2019 a apporté beaucoup de nouveautés. Volta Football permet donc aux joueurs de sortir des matches classiques de football à 11 et de découvrir un nouveau monde plus amusant et différent, offrant plus de liberté et de diversité à un jeu vidéo qui avait grandement besoin de renouveau. Toutefois, tout le fun d’un match Volta avec des règles spéciales serait décuplé s’il était possible de défier ses amis en ligne. C’est l’une des améliorations que les fans attendront sûrement dans FIFA 21, tout comme, pourquoi pas, un mode beach soccer qui viendrait compléter le tout.

FIFA 20 « Volta Football » : les points positifs et négatifs du nouveau mode de jeu
Immer mehr Menschen entscheiden sich dazu, ortsunabhängig zu leben oder ...

Un nouveau rapport affirme que ZTE a signé un accord préliminaire ave...

Si la navigation de vos sites web favoris vous utilisez le favoris, ou vo...

Comme certains le savent déjà, cette semaine commence CES de Las ...

Bibliography ►

phoneia.com (October 14, 2019). FIFA 20 « Volta Football » : les points positifs et négatifs du nouveau mode de jeu. Bogotá: E-Cultura Group. Recovered from https://phoneia.com/fr/fifa-20-volta-football-les-points-positifs-et-negatifs-du-nouveau-mode-de-jeu/